Auteur Sujet: Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !  (Lu 1222 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Raizen

  • Titulaire Ajax 1
  • ****
  • Messages: 909
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !
« le: 08 décembre 2021, 10:35:39 »
Hello !

Je ne m'empêche pas de vous partager la dernière vidéo de Wiloo (dont j'ai déjà parlé sur le forum), dédié au parcours européen de l'Ajax en 1994-95.
Quelle équipe, quand même ! :inlove: (et quel vidéaste !)

https://www.youtube.com/watch?v=Zb8bj3GSlhg

J'ai commencé à suivre l'Ajax au milieu des années 2000, c'est super d'avoir cette analyse, il y a beaucoup de choses que j'ignorais (et je suis sur que ça réveillera des souvenirs à certain·e·s de vous ! ;) )

Hors ligne Mido [AeF]

  • Modérateur Global
  • Titulaire Ajax 1
  • *****
  • Messages: 683
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !
« Réponse #1 le: 08 décembre 2021, 14:28:25 »
Très sympa la vidéo. Merci pour le partage.

Hors ligne JC

  • Remplaçant Ajax 1
  • ***
  • Messages: 331
    • Voir le profil
Re : Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !
« Réponse #2 le: 08 décembre 2021, 17:39:15 »
oui vraiment , content de revoir ces images. Que de beaux souvenirs

La différence par rapport à aujourd'hui est qu'on était avant l'arret Bosman et qu'on avait un peu de temps pour préparer une équipe


Hors ligne Mido [AeF]

  • Modérateur Global
  • Titulaire Ajax 1
  • *****
  • Messages: 683
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !
« Réponse #3 le: 08 décembre 2021, 20:20:35 »
Ce n'est pas la seule différence et je préfère voir un Ajax qui compose avec son écosystème actuel plutôt que l'Ajax des années 2000 que tout le monde pleurait en pestant contre l'arrêt Bosman, dont les conséquences étaient dans tous les cas incontournables (l'UEFA ne pouvant contester éternellement la légitimité des européens à circuler et se salarier dans un autre pays des Etats membres sans quotas).

Maintenant l'Ajax a encore un temps d'avance sur pas mal d'autres clubs dans la formation...mais pour combien de temps encore ? On pourrait en faire un sujet à part entière.

Hors ligne loser60

  • Titulaire Ajax 1
  • ****
  • Messages: 935
  • ajacied, meme dans la défaite
    • Voir le profil
Re : Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !
« Réponse #4 le: 09 décembre 2021, 06:16:23 »
j'avais regardé la demi milan - psg avec les deux buts de savicevic a l'epoque j'avais 15 ans et a la reunion le match commencait à minuit. ensuite celui de l'ajax passait en redif et j'avais laissé mon enregistreur vhs tourner. c'est quelques jours plus tard que j'ai regardé par curiosité le ajax - bayern et c'est là, que je suis tombé complètement amoureux de cette equipe, ce maillot.

litmanen, kluivert, davids, overmars, van der sar, etc etc etc  :inlove: :inlove: :inlove: :inlove: :inlove:

Hors ligne Oranje Clockwork

  • Jong Ajax
  • **
  • Messages: 73
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !
« Réponse #5 le: 17 janvier 2022, 12:28:08 »
J'aurai aimé que la belle histoire de 2018 aille au bout, on était si proche... et si loin
❌❌❌ Sons of Gods ❌❌❌

Hors ligne 14Forever

  • En formation
  • *
  • Messages: 49
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Le sacre FOU de l'Ajax en 1995 !
« Réponse #6 le: 18 janvier 2022, 15:33:48 »
Oh non, on était vraiment si proches.
Cela s'est joué à rien , juste à un changement tactique que les joueurs, habitués à attaquer n'ont pas compris . Ils se sont retrouvés dans une position dans laquelle l'Ajax de s'est jamais retrouvée de toute son histoire: plus d’arrières que d'attaquants et demi. Et tout a déraillé.
Mais vu le jeu déployé en tours préliminaires, en poule et contre Real et la Juventus , ce pressing incessant , cette circulation rapide du ballon et cette faculté à se trouver les yeux fermés, je reste convaincu qu'ils auraient pu aller au bout même contre Liverpool ou n'importe quelle équipe d'ailleurs à ce moment là.
Je précise juste que le Réal sortait de 3 CL remportées et que la Juve avait récupéré Ronaldo en pleine bourre