Auteur Sujet: Simon Tahamata  (Lu 6325 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Gatchan77

  • Légende
  • *****
  • Messages: 1 313
  • Three little birds
    • Voir le profil
Simon Tahamata
« le: 31 août 2009, 22:48:41 »
D'aussi loin que je me souvienne, Simon Tahamata est le tout premier joueur de foot dont je me rappelle et dont j'ai été fan un jour. Petit gabarit (1m64, dans le style de Wamberto) et vraiment très doué techniquement,  il a toujours été adoré par le public dans les différents clubs ou il est passé. Il n'a connu que 2 championnats : Pays-Bas et Belgique. C'est surtout grâce à son passage en Belgique au Standard de Liège que je le connais (pourtant il est parti en 84 et je suis né en 77). Jusque juin de cette année il était entraineur technique pour les jeunes à l'Ajax et est maintenant parti monnayer son talent en Arabie Saoudite (dans le club de Gerets je pense)

Sa fiche

Hollandais, originaire des îles Moluques, né en 1956. Il a été sélectionné 22 fois en équipe nationale et a marqué 2 buts. Joueur à vocation offensive/ailier gauche. Il fait également partie de ces rares joueurs qui ont joué à la fois pour l'Ajax et Feyenoord.

Son parcours

Pur produit de l'école des jeunes de l'Ajax, il débute en championnat le 24 octobre 1976 contre Utrecht (victoire 7-0). Il passera 4 saisons à l'Ajax (champion en 1979 et 80) avant de rejoindre le Standard avec lequel il sera champion de Belgique en 82 et 83 (et une finale des coupes des coupes perdue contre Barcelone). De 1984 à 1987, il retourne aux Pays-Bas pour jouer cette fois au Feyenoord. En 1987, il revient en Belgique pour jouer au Beerschot jusqu'en 1990 et ensuite au Germinal Ekeren jusqu'en 1996 (a noter que les 2 clubs ont fusionnés pour s'appeler GBA)

1976-1980 : Ajax (109 matchs, 14 buts)
1980-1984 : Standard (129 matchs, 40 buts)
1984-1987 : Feyenoord (87 matchs, 29 buts)
1987-1990 : Beerschot (99 matchs, 12 buts)
1990-1996 : Germinal Ekeren (180 matchs, 19 buts)

Equipe nationale (1979-1986) : 22 matchs, 2 buts
 (1er sélection contre l'argentine alors championne du monde)
Il reçu également le prix du fair-play en 1994 et 95 en Belgique.

L'après foot :

Dés 1996 il débute comme entraineur des jeunes au Standard de Liège jusqu'en 2000 pour aller au GBA alors en partenariat avec l'Ajax à la demande des dirigeants ajacides. Lors d'un différent avec les dirigeants du GBA au sujet de Moussa Dembele (que Tahamata voulait voir jouer en équipe 1ère), il quitte Anvers en 2004 pour retourner à l'Ajax. Il y restera jusque juin 2009 pour devenir entraineur technique dans les équipes de jeunes avant de partir en Arabie Saoudite pour faire le même travail (contrat de 5ans)

Anecdote :

Il a sorti un disque pour le championnat d'Europe en 1980 en Italie : " We gaan naar Rome"
http://www.bide-et-musique.com/song/8546.html


Anecdote de Gerard Plessers (coéquipier à l'epoque du Standard)
«Le Standard avait conclu un match amical aux Emirats Arabes Unis. Le contrat imposait les présences de Arie Haan et de Tahamata. Au moment où l'avion allait s'élancer, Goethals a constaté l'absence de Simon. Il est devenu fou! Il s'est rué dans le cockpit, a empoigné le manche à balai en hurlant Nous ne partirons pas sans Simon! Tahamata n'avait pas fait faux fond. Il s'était même installé juste derrière Goethals. Il s'était simplement travesti en cheik arabe. Le coach ne l'avait pas reconnu...»

En parlant d'avion, il a échappé à la mort. Suite à une blessure à la clavicule, il n'a pas participé à une exhibition au Suriname (ou aux Iles moluques je ne sais plus) et n'a donc pas pris part au vol qui s'est crashé (+ de 100 morts)

Des photos :

De l'époque :



(avec Ruud Krol)


(avec le maillot du Standard)



Photos actuelles :



(match d'exhibition, toujours en forme Simon)











(le tube que même Michael Jackson enviait)




Video :

Un grand classique contre PSV

http://www.youtube.com/watch?v=V7DZPdpJ1ys

Toute l'étendue de son talent (3 buts contre Bruges avec le Standard)

http://www.youtube.com/watch?v=UIz93cNReN8

Petite compilation

http://www.youtube.com/watch?v=AfqpEh7GSoY

Reportage fait à l'occasion de son départ pour l'arabie Saoudite.  C'est en neerlandais mais il y a des extraits d'epoque

http://www.youtube.com/watch?v=iKIJnsSvdvc
« Modifié: 31 août 2009, 23:10:06 par Gatchan77 »

Hors ligne Динамо

  • Légende
  • *****
  • Messages: 2 751
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Simon Tahamata
« Réponse #1 le: 31 août 2009, 22:59:49 »
T'as pas fait les choses à moitié , j'aime ça  ;D
Bravo en tout cas pour cette bio bien complète qui m'a permis de découvrir ce joueur.  :calme:
"When you coach a team such as Ajax , you must do the show and not only winning".  Morten Olsen

Hors ligne Gatchan77

  • Légende
  • *****
  • Messages: 1 313
  • Three little birds
    • Voir le profil
Re : Simon Tahamata
« Réponse #2 le: 31 août 2009, 23:07:06 »
Merci.  :) oui je n'aime pas faire les choses à moité surtout que sur Wikipedia il n'y avait pas grand chose. En cherchant ça m'a permet d'en savoir plus sur lui.

C'est sur que ce n'est pas le joueur le plus connu de l'Ajax mais il méritait quand même un beau sujet et si ça peut le faire connaitre j'en suis heureux.

Hors ligne Cédric [AeF]

  • Administrateur
  • Légende
  • *****
  • Messages: 7 865
  • Sexe: Homme
  • ***
    • Voir le profil
    • Ajax en France
Re : Simon Tahamata
« Réponse #3 le: 31 août 2009, 23:21:49 »
Très beau travail en effet... :yep:
"Dites 33."

Hors ligne Perudinho

  • Banni
  • Titulaire Ajax 1
  • ****
  • Messages: 916
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Simon Tahamata
« Réponse #4 le: 31 août 2009, 23:26:05 »
Gratchan, tu as fait vraiment un super boulot pour que Cédric ne critique pas. (::))
Chapeau.  :)
Citation de: Cédric AeF
Je l'ai donc bannit définitivement.
J'ai intérêt à filer doux alors si je ne veux pas être bannit à mon tour... ::)

Hors ligne Динамо

  • Légende
  • *****
  • Messages: 2 751
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Simon Tahamata
« Réponse #5 le: 14 septembre 2009, 02:06:13 »
"When you coach a team such as Ajax , you must do the show and not only winning".  Morten Olsen